01 84 88 71 88 - 66 Av. des Champs-Élysées, 75008 Paris contact@leboncall.com

La confiance au moment de recruter un nouvel employé est une donnée fondamentale. Et c’est à l’employé de l’inspirer dès le moment où on lit son CV. Le recruteur a très souvent du mal à se fier à quelqu’un que Frédérik notre expert RH, qualifie de « globe-jobers ». en d’autres termes, ces personnes là qui ne réussissent pas à aligner au moins 2 ans dans une même entreprise. Ces « instables », quoi.

Bien évidemment, les raisons de cette instabilité là ne dépendent pas toujours du travailleur. Elles peuvent être causées par des facteurs indépendants de sa bonne volonté d’ailleurs. Toujours est-il que, quelle que soit la raison, un tel personnage qui collectionne les activités sans jamais prendre racine, peut poser un problème de confiance. La confiance étant pourtant le socle d’une excellente relation professionnelle entre collaborateurs. C’est aussi un problème rencontré au sein de nos différents centres d’appels à travers le monde, malgré la volonté de bien faire. Pourtant, après avoir débuté comme téléopérateur, la carrière d’un téléagent peut grandir de superviseur, chef plateau, manager et plus encore.

Qu’est ce qui peut justifier ces parcours de globe-jobers ? Faudrait-il néanmoins leur faire confiance ? Ces questions et bien d’autres trouveront réponses dans la Chronik vidéo de Frédérik, notre spécialiste des recrutements.

 

Devis