WhatsApp
01 84 88 71 88 - 66 Av. des Champs-Élysées, 75008 Paris contact@leboncall.com WhatsApp

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est un dispositif qui permet au salarié de continuer à se former durant toute sa vie active. Ainsi, ce dernier peut jouir d’une formation qualifiante ou certifiante. Mais, qu’en est-il de l’employeur dans tout ça ? Comment est-il impacté par ce programme ? En 05 questions/réponses, essayons d’y voir un peu plus clair.

1- Quel salarié est concerné par le CPF ?

 

Le CPF est à la disposition de plusieurs types de personnes. Dès lors que ceux-ci rejoignent le marché du travail et ce, jusqu’au départ en retraite, il est possible pour eux d’en bénéficier. Ainsi, venant des professions libérales ou conjoint de collaborateur et même chômeur, vous pouvez profiter du compte personnel de formation. Il est important de rappeler que tous les droits acquis au préalable – malgré les changements d’employeurs ou de statut – suivent le salarié.

 

2- Les employés ont droit à quelles formations ?

 

Les formations inscrites dans le programme CPF sont de plusieurs ordres. On parle par exemple des formations de compétences (langues étrangères, informatique…) et d’acquisition du socle de connaissance (écrire, lire, compter). En outre, les employés ont la possibilité de choisir entre une formation en centre et une formation à distance. Une 2ème option qui a été bien pratique durant la pandémie de COVID-19 obligeant la planète à rester confinée plusieurs mois durant.

 

3- L’employeur doit-il donner son accord pour le CPF de son employé ?

 

Oui, dans la mesure où il souhaiterait suivre des cours durant ses heures de travail. Cependant, si les cours sont en dehors du temps de travail, c’est inutile.

60 jours avant le début de la formation, c’est le délai minimum avant lequel l’employé devrait adresser une demande de formation à son employeur. Par contre, si la formation devrait durer plus de 06 mois, c’est 120 jours avant que la demande de formation doit être adressée à l’employeur. Ce dernier, en cas de non réponse sous 30 jours, aurait donné son accord de façon tacite.

 

4- Comment contribue l’entreprise au financement du CPF ?

 

De façon annuelle, l’entreprise paie une contribution dont le montant dépend du nombre de ses salariés. Cette contribution regroupe à la fois la formation professionnelle et l’alternance. Bien évidemment, la législation prévoit en outre d’autres cas dans lesquels l’entreprise alimente directement le CPF. La 5ème question, même si elle ne concerne pas directement les employeurs, pourrait leur donner des idées.

 

5- Forma-Leads, le CPF et les entreprises…

 

Dans le cadre du dispositif CPF, Forma-Leads est une entreprise chargée de la génération de leads. Celle-ci œuvre à proposer en tout temps, du leads frais et qualifié pour ce qui est de la formation. Les domaines de formation ici sont riches et variés. On pourrait citer notamment l’informatique/bureautique, métiers, langues étrangères, réseaux sociaux/marketing digital…

Forma Leads s’adresse donc aux organismes de formation ainsi qu’aux formateurs indépendants. Ils auront la possibilité de convertir rapidement leurs prospects en clients. Tout ceci, pour le plus grand bien des entreprises, qui verront leurs salariés encore plus certifiés et diplômés.

Besoin d’informations supplémentaires ou de leads aussi frais qu’une fournée de pain matinal, appelez dès maintenant au 0184887188. Sur le site web, vous pourrez d’ailleurs commander tout aussi instantanément.

Devis